Espace des Citations

Retour au siteIndex Les thèmesLes auteurs

RechercherCoups de cœurNouveautés





#3072
Un jour, le destin, peut vous tapper violemment sur les doigts. Ne jamais lâcher prise, une femme aimante vous aidera toujours. (Achdé)
#6644
Quand je pense à l'humanité, quand je pense à tous ces bougres d'hommes, ce que je leur reproche le plus, ce n'est pas le mal qu'ils font; c'est de ne pas s'arranger pour qu'une fois de temps en temps on ait le besoin impérieux de se prosterner devant l'un d'eux, de lui embrasser les pieds, de lui jurer fidélité, de le servir comme ferait un esclave, ou un chien. (Georges Duhamel, Confession de minuit)
#6895
Il faut bien souvent, pour servir ses amis, ne croire pas toujours ce qu'ils disent, et ne faire pas toujours ce qu'ils veulent. (Madeleine de Scudéry)
#1006
La seule chose que nous devons craindre est la crainte elle-mème. (Franklin-Delano Roosevelt, Premier discours inaugural)
#5845
On ne naît pas femme, on le devient. (Simone de Beauvoir, Le Deuxième Sexe)
#103
Périsse l'Univers, pourvu que je me venge! (Savinien de Cyrano de Bergerac, La Mort d'Agrippine)
#143
Il vous a plu, madame, et c'est assez pour vous plaire encore. (Madame de La Fayette, Zaïde)
#4128
Le soleil extérieur a soif du soleil intérieur. (Jakob Böhme)
#3449
La composition poétique résulte de deux phénomènes
intellectuels, la méditation et l'inspiration.
La méditation est une faculté, l'inspiration est un don.
(Victor Hugo)
#312
Amour, fléau du monde, exécrable folie. (Alfred de Musset, Premières poésies)
#3602
Borné dans sa nature, infini dans ses vœux,
L'homme est un dieu tombé qui se souvient des cieux.
(Alphonse de Lamartine, Premières Méditations poétiques)
#7045
Entrez l'émulation sur un bon naturel, si vous ne voulez pas la voir dégénérer en envie. (Jean-Benjamin de Laborde, Pensées et maximes)
#5818
Le temps est élastique. Avec un peu d'adresse on peut avoir l'air d'être toujours dans un endroit et être toujours dans un autre. (Jean Cocteau, Les parents terribles)
#2249
Le vers est libre. (Francis Vielé-Griffin, Joies, préface
#7920
Naître, c'est venir au monde, pas dans tel ou tel pays, pas dans telle ou telle maison. (Amin Maalouf, Les Désorientés, Livre de Poche, p. 62)
#6570
Mais un homme qui a fait une fois un bond dans le paradis, comment pourrait-il s'accommoder ensuite de la vie de tout le monde ? (Alain-Fournier, le Grand Meaulnes)
#1496
La lecture agrandit l'âme, et un ami éclairé la console. (Voltaire, L'Ingénu)
#6166
Oui, si les boeufs et les chevaux et les lions avaient des mains et pouvaient, avec leurs mains, peindre et produire des oeuvres comme les hommes, les chevaux peindraient des figures de dieux pareilles à des chevaux, et les boeufs pareilles à des boeufs, bref des images analogues à celles de toutes les espèces animales. (Xénophane, Les penseurs grecs avant Socrate)
#178
N'est-il pas honteux que les fanatiques aient du zèle et que les sages n'en aient pas? Il faut être prudent, mais non pas timide. (Voltaire, Pensées détachées de M. l'Abbé de St-Pierre)
#8129
Il suffit de chanter un chant de paix avec gesticulations et grimaces pour qu'il devienne un chant de guerre. (Jean Giraudoux, La Guerre de Troie n'aura pas lieu)



Retour au site   Index Rechercher F.A.Q. Les auteurs Les thèmes Coups de cœur
© EspaceFrancais.com | Tous droits réservés.
7585 citations, 3 citation(s) en attente de validation