EspaceFrancais.com

                    

 
Lumière sur... | Exercices : Langue - Littérature - Culture | Apprendre en chansons | Jeux
 

Exercices, questionnaires et jeux Langue vous êtes ici

Exercice à trous

Les difficultés du présent de l'indicatif

- Verbes en -cer, -ger, -yer, -indre, -oudre, -eler, -eter -

 

Pouvez-vous surmonter les difficultés relatives au présent de l'indicatif ?

Complétez les dix phrases du questionnaire en conjuguant les verbes entre parenthès au présent de l'indicatif. Cet exercice s'attarde sur les verbes en -cer, -ger, -yer, -indre, -oudre, -eler, -eter.
Au besoin, consultez la page : Les difficultés du présent de l'indicatif.

Attention ! L'emploi des accents et des signes orthographiques est obligatoire, si nécessaire. Sinon, votre réponse sera considérée comme incorrecte.

Niveau : difficle.

Le présent de l'indicatif marque surtout que l'action s'accomplit au moment où l'on parle. Il exprime aussi des habituels, des vérités durables, des proverbes, des maximes, des pensées morales, une action passée ou future très proche de l'action présente, une action passée souvent très ancienne que l'on place dans le présent pour la rendre plus vivante...
Au besoin, vous pouvez consulter cette page :  Emploi du présent de l'indicatif.

 

 
Votre réponse
 
► Mais je (renaître) dès que je me relève avec la confiance d'être maintenant plus fort. (François Gervais, Le petit sage. Paroles pour s'épanouir, 2002)
► Le moulin, sans meunier et sans grain, ne (moudre) pas. (Pierre-Joseph PROUDHON, Qu'est-ce que la propriété?, 1840)
► En voici la cause. Il (geler) de bonne heure dans cet endroit déja élevé de mille à douze cents toises. (Jean Dusaulx, Voyage à Barège et dans les Hautes-Pyrénées fait en 1788, 1796)
► Le disque est fini, il (cliqueter) à vide sur l'électrophone. (Anne-Marie Garat, Voie non classée)
► Il (fureter), il détaille, il inventorie ce rien et cette petitesse [...]. (Les frères Goncourt, Charles Demailly, 1860)

 

 

► Je dis que l'eau (refléter), en apparence au dedans, les objets qui l'environnent [...]. (Bernadin de Saint-Pierre, Harmonies de la nature, t. 2, 1814)
► On (s'apitoyer) sur un vertébré plus que sur un insecte. (Louis Ménard, Rêveries d'un païen mystique, 1876)
► Cet homme était le pôle et l'axe de la sphère ;
Il est le responsable et nous le (dénoncer) ! (Victor Hugo, La Légende des siècles, 3ème série : t. 6, 1883)
► Les portes restant entr'ouvertes, les lampes (projeter) de grands rais de clarté dans la rue. (Émile Moselly, Terres lorraines, 1907)
► J'y (flambloyer), vous y brillez, et, de loin, du fond de l'ombre, le flamboiement salue l'auréole. (Victor Hugo, Correspondance, t. 2 : 1849-1866, 1866)

 

 

Votre note


Articles connexes

Exercices connexes