Espace des Citations

Retour au siteIndex Les thèmesLes auteurs

RechercherCoups de cœurNouveautés





#17
L'homme de génie s'inquiète peu des diatribes, des harangues et des clameurs de ses ennemis; il sait qu'il aura la parole après eux.
(Victor Hugo, Faits et croyances, p.180)
#80
Victor Hugo était un fou qui se croyait Victor Hugo. (Jean Cocteau)
#81
Je veux être Chateaubriand ou rien. (Victor Hugo)
Commentaire : Hugo a écrit cette citation sur un cahier d'écolier à l'âge de 14 ans.
#131
Je suis le caillou d'or et de feu que Dieu jette,
Comme avec une fronde, au front noir de la nuit.
Je suis ce qui renaît quand un monde est détruit,
O nations! je suis la poésie ardente. (Victor Hugo, Les Châtiments)
#179
Waterloo! Waterloo! Waterloo! Morne plaine!
Comme une onde qui bout dans une urne trop pleine,
Dans ton cirque de bois, de coteaux, de vallons,
La pâle mort mêlait les sombres bataillons. (Victor Hugo, les Châtiments)
#328
Madame, sous vos pieds dans l'ombre, un homme est là
Qui vous aime, perdu dans la nuit qui le voile,
Qui souffre, ver de terre amoureux d'une étoile. (Victor Hugo, Ruy Blas)
#348
Depuis l'origine des choses jusqu'au quinzième siècle de l'ère chrétienne inclusivement, l'architecture est le grand-livre de l'humanité, l'expression principale de l'homme à ses divers états de développement, soit comme force, soit comme intelligence. (Victor Hugo, Notre-Dame de Paris)
#419
Donnez, riches! L'aumône est sœur de la prière. (Victor Hugo, Les Feuilles d'Automne)
#429
Non, l'avenir n'est à personne!
Sire! l'avenir est à Dieu!
A chaque fois que l'heure sonne,
Tout ici-bas nous dit adieu. (Victor Hugo, les Chants du Crépuscule)
#430
L'avenir, fantôme aux mains vides,
Qui promet et qui n'a rien! (Victor Hugo, les Voix Intérieures)
#464
Elle aimait trop le bal, c'est ce qui l'a tuée. (Victor Hugo, les Orientales)
#496
Vous n'êtes pas jolie, vous êtes pire. (Victor Hugo)
Commentaire : ... à Mme Dorval
#524
J'admire comme les Belges parlent flamand en français. (Victor Hugo)
#592
La bonté est une vertu, mais ce n'est pas toujours par vertu qu'une femme a des bontés pour un homme. (Victor Joseph Etienne, dit Victor de Jouy; Larousse du XIXe siècle)
#620
Le calembour est la fiente de l'esprit qui vole. (Victor Hugo, les Misérables)
#621
Dis-moi qui tu hantes et je te dirai qui tu hais. (Victor Hugo)
#622
Mort, il se tient droit, lui qui vécut à plat ventre. (Victor Hugo)
Commentaire : sur Dupin, dont on venait d'ériger la statue
#657
Heureux qui peut, au sein du vallon solitaire,
Naître, vivre et mourir sur le champ paternel. (Victor Hugo, Odes)
#658
Que peu de temps suffit pour changer toutes choses!
Nature au front serein, comme vous oubliez! (Victor Hugo, les Rayons et les Ombres)
#664
Oh! L'amour d'une mère! - amour que nul n'oublie! (...) (Victor Hugo)

#747
Oh! n'insultez jamais une femme qui tombe!
Qui sait sous quel fardeau la pauvre âme succombe! (Victor Hugo, les Châtiments)
#1070
Il y a deux manières de passionner la foule au théâtre: par le grand et par le vrai. Le grand prend les masses, le vrai saisit l'individu. (Victor Hugo, Marie Tudor)
#1079
Elle aimait le bal, c'est ce qui l'a tuée. (Victor Hugo, les Orientales)
#1097
Oh! demain, c'est la grande chose!
De quoi demain sera-t-il fait? (Victor Hugo, les Chants du Crépuscule)
#1149
S'il en demeure dix, je serai le dixième;
Et s'il n'en reste qu'un, je serai celui-là! (Victor Hugo, les Châtiments)
#1156
Il faut de la religion pour la religion, de la morale pour la morale, de l'art pour l'art. Le bien et le saint ne peuvent être la route de l'utile, ni même du beau. (Victor Cousin, Cours de philosophie [1818])
#1194
A force de lessiver, de savonner, de fourbir, de brosser, de peigner, d’éponger, de tripoliser, de curer et de récurer, il arrive que toute la crasse des choses lavées passe aux choses vivantes. (Victor Hugo)
#1198
Le mythe paraît vouloir opposer à un monde divin où l’ordre est immuablement fixé depuis la victoire de Zeus, un monde humain dans lequel peu à peu le désordre s’installe et qui doit finir par basculer tout entier du côté de l’injustice, du malheur et de la mort. (Hegel)
#1283
Le but suprême du romancier est de nous rendre sensible l'âme humaine, de nous la faire connaître et aimer dans sa grandeur comme dans sa misère, dans ses victoires et dans ses défaites. Admiration et pitié, telle est la devise du roman. (Georges Duhamel, Essai sur le roman)
#1333
Je viens à vous, Seigneur, confessant que vous êtes
Bon, clément, indulgent et doux, ô Dieu vivant!
Je conviens que vous seul savez ce que vous faites
Et que l'homme n'est rien qu'un jonc qui tremble au vent.
(Victor Hugo, les Contemplations)
#1476
La lecture est une victoire de l'ennui sur l'amour-propre. (Emile Faguet, L'Art de lire)
#1551
Lorsque l'enfant paraît, le cercle de famille
Applaudit à grands cris. (Victor Hugo, Les Feuilles d'Automne)
#1552
Il est si beau, l'enfant, avec son doux sourire,
Sa douce bonne foi, sa voix qui veut tout dire,
Ses pleurs vites apaisés. (Victor Hugo, Les Feuilles d'Automne)
#1594
Mes vers fuiraient, doux et grêles,
Vers votre jardin si beau,
Si mes vers avaient des ailes
Des ailes comme l'oiseau. (Victor Hugo)
#1867
Lamartine est mort. C'est le plus grand des Racine, sans excepter Racine. (Victor Hugo - Pierres)
#1871
Romantisme et socialisme, c'est le même fait.
(Victor Hugo)
#1925
Le beau n'a qu'un type; le laid en a mille. (Victor Hugo, Cromwell, préface)
#1926
La langue française n'est point fixée et ne se fixera point. (Victor Hugo, Cromwell, préface)
#1927
Toutes nos passions reflètent les étoiles. (Victor Hugo, La Légende des siècles)
#1928
Les livres sont des amis froids et sûrs. (Victor Hugo, Les Misérables, première partie, V, 3)
#1929
Admirons les grands maîtres, ne les imitons pas. (Victor Hugo, Odes et Ballades, préface de 1826)
#2079
Ami, cache ta vie et répands ton esprit. (Victor Hugo, Les Rayons et les Ombres)
#2174
Oh! n'exilons personne! oh! l'exil est impie. (Victor Hugo, les Chants du Crépuscule)
#2178
L'exil est une espèce de longue insomnie. (Victor Hugo)
#2228
Dieu! pourquoi l'orphelin dans ses langes funèbres
Dit-il: "j'ai faim". L'enfant, n'est-ce pas un oiseau?
Pourquoi le nid a-t-il ce qui manque au berceau? (Victor Hugo, Les contemplations)
#2457
Ils disent qu'aimer, c'est l'aveuglement du coeur; Moi je dis que ne pas aimer, c'en est la cécité. (Victor Hugo)
#2465
La victoire sur soi est la plus grande des victoires. (Platon)
#2470
Pourquoi Dieu met-il donc le meilleur de la vie tout au commencement? (Victor Hugo)
#2518
Hélas! que j'en ai vu mourir de jeunes filles!
C'est le destin: il faut une proie au trépas. (Victor Hugo, Les Orientales)
#2545
Les fortes sottises sont souvent faites, comme les grosses cordes, d'une multitude de brins. (Victor Hugo)
#2546
Le propre de la pruderie, c'est de mettre d'autant plus de factionnaires que la forteresse est moins menacée. (Victor Hugo)
#2547
On raillait le siècle, ce qui dispensait de le comprendre. (Victor Hugo)
#2548
Aimer ou avoir aimé, cela suffit. Ne demandez rien ensuite. On n'a pas d'autre perle à trouver dans les plis ténébreux de la vie. Aimer est un accomplissement. (Victor Hugo)

#7869
L'amphore qui refuse d'aller à la fontaine mérite la huée des cruches. (Victor Hugo)
#2704
Ne laissons jamais s'effacer les anniversaires mémorables.
Quand la nuit essaie de revenir, il faut allumer les grandes dates,
Comme on allume des flambeaux. (Victor Hugo)
#2762
Je préfère la défaite qui reconnaît la beauté des fleurs à la victoire dans le désert. (Fernando Pessoa)
#2847
Quand à flatter, ô mon esprit, non pas!
Car le peuple est en haut, mais la foule est en bas.
(Victor Hugo, les Chansons des rues et des bois)
#3013
Mieux vaudrait encore un enfer intelligent qu'un paradis bête. (Victor Hugo)
#3015
C'est une triste chose de penser que la nature parle et que le genre humain n'écoute pas. (Victor Hugo)
#3048
La civilisation n'est autre chose que le mode de végétation propre à l'humanité. (Victor Hugo)
#3210
Les larmes sont un don,
Souvent les pleurs,
Après l'erreur ou l'abandon,
Raniment nos forces brisées.
(Victor Hugo)
#3229
"C'est un gouffre du rire" Victor Hugo
Commentaire : en parlant de François Rabelais
#3299
C'est ici le combat du jour et de la nuit. (Victor Hugo)
#3334
Sachons-le bien, la honte est la meilleure honte. (Victor Hugo)
#3337
Le poète ne doit avoir qu'un modèle, la nature, qu'un guide, la vérité. (Victor Hugo)
#3338
L'homme a reçu de la nature une clef avec laquelle il remonte la femme toutes les vingt-quatre heures. (Victor Hugo)
#3341
Sois donc ami sincère ou sincère ennemi,
Et ne reste pas traître et fidèle à demi. (Victor Hugo)
#3397
Enfant, vous êtes l'aube, et mon âme est la plaine qui des plus douces fleurs embaume son haleine quand vous la respirez. (Victor Hugo)
#3449
La composition poétique résulte de deux phénomènes
intellectuels, la méditation et l'inspiration.
La méditation est une faculté, l'inspiration est un don.
(Victor Hugo)
#3450
De quel droit mettez-vous des oiseaux dans des cages?
De quel droit ôtez-vous ces chanteurs aux bocages?
Aux sources, à l'aurore, à la nuée, aux vents?
De quel droit ôtez-vous la vie aux vivants?
(Victor Hugo)
#3461
La mort n'est rien d'autre qu'une ame qui s'envole. (Victor BOUDRY)
#3471
Ecrire, c'est parler sans être interrompu.... (Victor Hugo)
#3473
On ne souffre jamais que du mal que nous font ceux qu'on aime. Le mal qui vient d'un ennemi ne compte pas... (Victor Hugo)
#3475
La vie est une phrase interrompue... (Victor Hugo)
#3490
La liberté d'aimer n'est pas moins sacrée que la liberté de penser. (Victor Hugo)
#3491
Aimer, clest la moitié de croire. (Victor Hugo, Les Chants du crépuscule)
#3647
Personne ne garde un secret comme un enfant. (Victor Hugo)
#3653
L'amour est la victoire de l'imagination sur l'intelligence. (Bernard Werber)
#3793
Quand je suis triste, je pense à vous, comme l'hiver on pense au soleil, et quand je suis gai, je pense à vous, comme en plein soleil on pense à l'ombre. (Victor Hugo)
#3862
Une femme qui a un amant est un ange, une femme qui a deux amants est un monstre, une femme qui a trois amants est une femme. (Victor Hugo)
#3871
On jugerait bien plus sûrement un homme d'après ce qu'il rêve que d'après ce qu'il pense. (Victor Hugo)
#7832
La mélancolie, c'est le bonheur d'être triste. (Victor Hugo)
#3879
La musique, c'est du bruit qui pense. (Victor Hugo)
#4044
Oublions! oublions! Quand la jeunesse est morte,
Laissons-nous emporter par le vent qui l'emporte
À l'horizon obscur...
(Victor Hugo, Les Feuilles d'Automne)
#4109
Pardonnez beaucoup de choses, oubliez-en un peu. (Victor Hugo, Océan Prose)
#4127
Chaque fois qu'on perd une habitude, il semble qu'on perde quelque chose de la vie. Et dans le fait la vie n'est que la plus longue habitudes. (Victor Hugo)
#4175
Les souvenirs sont nos forces. Quand la nuit essaie de revenir, il faut allumer les grandes dates, comme on allume des flambeaux. (Victor Hugo)
#4205
Sans toi, tout s'effeuille et tombe;
L'ombre emplit mon noir sourcil;
Une fête est une tombe,
La patrie est un exil.
(Victor Hugo, Les Contemplations)
#4211
Quand du souffle d'en haut votre coeur est touché,
Votre coeur, comme un feu sous la cendre caché,
Soudain étincelle et s'enflamme.
(Victor Hugo, Les Feuilles d'Automne)
#4236
Il y a place pour toutes les affections dans le coeur, comme pour toutes les étoiles dans le ciel. (Victor Hugo)
#4319
Oh! Que la providence est grande! Elle donne à chacun son jouet, la poupée à l'enfant, l'enfant à l'homme, l'homme à la femme, et la femme au diable! (Victor Hugo, [Marie Tudor, Journée 1, Scène 2])
#4326
On passe une moitié de sa vie à attendre ceux qu'on aimera et l'autre moitié à quitter ceux qu'on aime.
(Victor Hugo, Tas de pierres)
#4406
Ô temps de rêverie, et de force, et de grâce!
Attendre tous les soirs une robe qui passe!
(Victor Hugo, Les Feuilles d'Automne)
#4452
Insensé qui croit que je ne suis pas toi (Victor Hugo)
#4484
Le mariage est une greffe: ça prend bien ou mal. (Victor Hugo, Les Misérables)
#4490
Si vous n'avez jamais senti la frénésie
De voir la main qu'on veut par d'autres mains choisie,
De voir le coeur aimé battre sur d'autres coeurs;
Si vous n'avez jamais vu d'un oeil de colère
La valse impure, au vol lascif et circulaire,
Effeuiller en courant les femmes et les fleurs; [...]
Vous n'avez point aimé, vous n'avez point souffert!
(Victor hugo, Les Feuilles d'Automne)
#4617
Ô mes lettres d'amour, de vertu, de jeunesse,
C'est donc vous! Je m'ennivre encore à votre ivresse;
Je vous lis à genoux.
(Victor hugo, Les Feuilles d'Automne)
#4644
La douleur est un fruit: Dieu ne le fait pas croître
Sur la branche trop faible encore pour le porter.
(Victor Hugo, Les Comtemplations)
#4648
J'avais donc dix-huit ans! j'étais donc plein de songes!
L'espérance en chantant me berçait mes mensonges.
(Victor Hugo, Les Feuilles d'Automne)
#4649
Livres! livres! livres! tous les livres! lumière! lumière! lumière! toute la lumière! lisez! apprenez! interrompez-vous, rompez-vous, corrompez-vous, pourrissez le vieil homme, renaissez! (Victor Hugo, Faits et croyances)



Retour au site   Index Rechercher F.A.Q. Les auteurs Les thèmes Coups de cœur
© EspaceFrancais.com | Tous droits réservés.
7585 citations, 0 citation(s) en attente de validation